En allant au Surcenord

En plein cœur du Pays Welche, dominant Orbey et Lapoutroie, les pâturages du Surcenord se trouvent sur un versant du massif de la Tête des Faux bien exposé au soleil.

Le nom de ce lieu est bien énigmatique. Il pourrait évoquer une ancienne technique de défrichement : le surcenage. On entaillait la base du tronc d'un arbre sur quelques centimètres de profondeur pour arrêter la circulation de la sève. L'arbre meurt alors sur pied.

L'usage du mot surcenage est très localisée. On l'emploie sur les versants lorrains et au Pays Welche, des secteurs qui ont en commun d'avoir un dialecte roman.

Dans les vallées germanophones, on pratiquait également le surcenage que l'on désignait alors par kerben, ce qui signifie littéralement entailler. Ainsi les toponymes contenant la racine kerb, comme Kerbholtz dans la vallée de Munster, évoquent l'usage de cette technique de défrichement.