Fleurs de printemps des hauteurs vosgiennes

Publié le

Dans le massif des Vosges, les hautes chaumes sont ces pelouses d'altitude, ou landes alpines qui recouvrent les secteurs les plus en altitude. On peut citer la crête du Gazon du Faing, ou encore le sommet du Hohneck. Le nom proviendrait du latin calvus qui signifie chauve, rasé ou dégarni.

Situées au-dessus de 1200 mètres d'altitude, les chaumes sont des lieux prisées pour les panoramas. Du fait du climat local, elles hébergent une flore très colorée et caractéristique. Voici une sélection de quelques plantes très courantes que vous pourrez facilement reconnaître lors de vos sorties.

L'anémone pulsatille

Également appelée pulsatille blanche, cette belle fleur blanche est emblématique des landes de montagne. Fleurissant entre mai et juin, sa tige porte de jolies petites soies et ses feuilles sont très délicatement découpées. On la trouve souvent abritée parmi les buissons de myrtilles. Pulsatille provient du latin pulsare qui veut dire battre, agiter. Cela évoque les mouvements rapides de va-et-vient des fleurs au moindre souffle de vent. Les graines sont prolongées par un long cil duveteux, donnant l'impression d'une tête toute ébouriffée. Ainsi équipées, elles pourront profiter du vent pour être dispersées.

Cette plante est protégée. La cueuillette est interdite. A noter aussi qu'elle est toxique !

L'Alchémille

Très commune sur les pâturages, elle est également très discrète. Elle se cache au raz des herbes. Mais on reconnaît facilement ces feuilles à leur forme caractéristique. Observez également les gouttes d'eau qui y sont déposées comme des perles. Le nom viendrait du latin médiéval alchimilla signifiant l'herbe de l'alchimie. En inclinant les feuilles, on récolte facilement les gouttes d'eau. Ainsi les achimistes venaient chercher l'eau pure et argentée de la rosée afin de l'utiliser dans leurs préparations.

La renouée bistorte

Cette plante très abondante fait une jolie inflorescence rose au bout d'une longue tige. Ses fleurs dégagent un parfum extrêmement léger mais puant. Pour le découvrir, il faut littéralement coller y son nez. Cette ordeur qui nous est peu agréable convient parfaitement aux insectes butineurs qui viennent souvent en nombre. Bistorte signifie deux fois tordu, faisant allusion à la forme de son rhizome.

La pensée des Vosges

Cette plante de la famille des violettes poussent par grandes bandes. D'une taille avoisinant le plus souvent les 10 cm, elle ressort des herbes par ses fleurs aux couleurs éclatantes. On distingue le violet (presque bleu parfois), le jaune plus ou moins intense, ou un mélange bigarré très variable. Elle est très abondante dans le massif des Vosges, où elle évolue en sous-espèce. Elle est absente de la Forêt Noire pourtant tout proche.

Le fenouil des Alpes

Cette plante très aromatique est également appelée cumin des Vosges. Ses feuilles sont très finement découpées, comme des dentelles. En les frottant entre ses doigts, on peut en apprécier l'agréable parfum qui rappelle celui de l'aneth.

A voir également