Du Haut-Koenigsbourg à Ribeauvillé, en passant par le Taennchel

C'est par un beau samedi que j'ai guidé une joyeuse petite bande à travers la montagne, depuis le Haut-Koenigsbourg, en passant par le Taennchel et jusqu'à Ribeauvillé et ses châteaux. Il y avait Colette, Lucile, Christophe, Pierre-Jean et votre humble serviteur, lancés pour marcher 16km avec 300m de dénivelés positifs et plus de 800m de dénivelés négatifs (autant dire que les genoux doivent être bien graissés). Et pour faire ce parcours linéaire, rien de tel que d'utiliser les possibilités offertes par les transports en commun (j'en suis un fervent utilisateur).

le château du Haut-Koenigsbourg (Christophe Guébert)

Tout commence à Sélestat et plus précisément à la gare, point de rendez-vous pour prendre le bus qui nous conduit jusqu'aux portes du Haut-Koenigsbourg. Nous voilà débarqués et nous trouvons le château en chantier. Il n'est plus possible d'emprunter les sentiers qui longent les remparts. Pour autant, nous ne bondons pas notre plaisir à contempler le monument, de l'extérieur.

Et maintenant en route pour le Taennchel, un sommet gréseux au milieu d'un massif granitique. Une fois le chalet des Vosges Trotters passé, arrive le lieu dit Rotzel. De là, le sentier monte d'une seule traite jusqu'au Rocher des Géants. Nous nous rendons au Rocher des Reptiles et profitons là un promontoire avec une vue sur la vallée de Sainte-Marie pour faire notre pause de midi.

Retour sur nos pas pour continuer à cheminer sur la crête en direction du Taennchel antérieur. Nous longeons un mur païen quand un panneau donne la direction d'un point de vue qui est maintenant bouché par un joli rideau d'arbres... Puis nous passons au Rocher Pointu, au Rocher des Titans, au Rocher de la Garde et au Rocher de la Paix d'Udine, extrémité antérieure du Taennchel. «De jolis cailloux» comme aime le dire Lucile.

Et maintenant, direction les châteaux de Ribeauvillé. Nous contournons le Haut-Ribeaupierre pour rejoindre le fameux Saint-Ulrich. Avec les vestiges de la salle des chevaliers, ses tours, la visite se laisse savourer. Au menu, paysages et vielles pierres. Quand à son acolyte le Girsberg, il est accroché fièrement à une énorme roche détachée de la montagne.

le château de Saint-Ulrich (Christophe Guébert)

Nous quittons finalement la montagne et rejoignons Ribeauvillé à travers les vignes pour nous retrouvez à la terrasse d'un café en attendant l'heure pour prendre le bus qui nous ramènera à Sélestat.

Accès : gare de Sélestat. Départ par le navette du Haut-Koenigsbourg. Retour par le bus TER.
Parcours : Haut-Koenigsbourg, Rotzel, Taennchel, carrefour du Brigadier Denny, carrefour du cerisier noir, château de Saint-Ulrich, château du Girsberg, Ribeauvillé.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site