Vers les cimes !

Balades photographiques d'un accompagnateur en montagne

La traversée des Monts Jura (1/5)

Rédigé par Guillaume, le .

Par une belle semaine d'octobre dernier, j'ai emmené Colette à la découverte des Monts Jura. Ce raid de cinq jours allait être une toute nouvelle expérience pour mon équipière qui n'avait encore jamais randonné en itinérance. Et voici comment les choses se sont à peu près déroulées…

La Dôle

C'est en train que nous venons depuis notre Alsace directement au cœur du Jura. Une succession de trains pour être plus précis : quatre et même un bus en fait. Et déjà rien que cette première partie de notre voyage est une découverte en soi. Le premier train qui va nous déposer à Bâle, remonte la plaine d'Alsace faisant défiler la silhouette des Vosges parsemée de châteaux médiévaux. Vient ensuite le train pour Genève qui, à Delémont, rencontre déjà le Jura traversant ses gorges et serpentant sous ses falaises. Ce même train longe ensuite le lac de Neuchâtel et ses vignobles colorés. Et enfin, partant de Nyon, le petit train NStCM (et un bus à cause de travaux) gravit courageusement les pentes pour nous déposer directement au pied des sommets, à la Givrine très exactement.

Le train NStCM à l'arrêt de la Givrine

Après un tel périple, le premier contact avec la nature est fort. Nous nous lançons sur les sentiers. Les sons et l'agitation de la civilisation sont rapidement derrière nous, laissant la place aux sous-bois odorants et aux sons des clarines des vaches en troupeaux s'apprêtant à quitter leurs estives. Quand au soleil, il est loin de donner l'impression que nous sommes en automne.

Jeux de lumières dans la forêt jurassienne

Bientôt nous sortons des sous-bois et nous montons sur les pentes herbées de la Dôle. Au sommet, le radôme qui ressemblait avant à un chapeau de champignon blanc, est devenu une gigantesque sphère au pied de laquelle la vue s'ouvre sur un vaste paysage. Emergeant de l'horizon, le lac Léman s'étire jusqu'à Genève ponctuée par son jet d'eau. En toile de fond, la chaîne des Alpes égrène sa dentelle de sommets saupoudrés. Bien que ces paysages soient voilé par une brume ocre, on ne pouvait espérer une plus belle entrée en matière.

La journée s'achevant, nous quittons la hauteur pour rejoindre le premier gîte, à deux pas du fort des Rousses. Passant la frontière, nous ne manquons pas de saluer le douanier suisse.

Lire l'épisode suivant →

Classé dans : Randonnée

Mots clés : train, Suisse, Jura, photographie, France, automne

Aucun commentaire

Guillaume

Accompagnateur en Montagne. Émerveillé par les trésors de beauté de la Nature qu'il immortalise au travers de la photographie. Passionné, il aime partager et faire découvrir ce qui le touche avec les personnes qu'il accompagne au fil des randonnées.