Vers les cimes !

Balades photographiques d'un accompagnateur en montagne

Une sortie de printemps

Rédigé par Guillaume, le .

Quoi de mieux pour profiter de ce printemps radieux que de prendre le grand air sur les crêtes vosgiennes ? Ou comment j'ai passé le weekend dernier avec deux compagnons de marche, à contempler les panoramas offerts depuis les crêtes des hautes Vosges… Et en prime une nuit en refuge, histoire donner un petit air de vacances.

Commençons par présenter la fine équipe. Il y a tout d'abord Colette, marcheuse régulière, en manque d'évasion. Vient ensuite Christophe, photographe émérite, ayant laissé ses chaussures de randonnée depuis trop longtemps au placard et très curieux de découvrir les Hautes Vosges. Ils ont tout deux en commun de n'avoir jamais fait de randonnée itinérante. Qu'à cela ne tienne, je me suis très volontiers proposé pour organiser une telle sortie.

Concernant le programme de la sortie, je l'ai bâti en fonction des accès possibles depuis les transports en commun, en essayant de ne pas avoir un parcours comportant trop de dénivelés.

Le premier jour

Colette et moi sommes partis de bon matin en train de Saverne pour Colmar, Christophe nous ayant rejoint à Strasbourg. De là, nous avons pris un bus jusqu'au village du Bonhomme, le point de départ de notre randonnée. Le temps était plus que printanier, quasiment estival.

Nous avons pris la direction du Carrefour Duchesne. Il est possible de l'atteindre en passant par le sommet du Thanet, mais j'ai préféré emprunter le sentier direct passant au nord afin de ménager mes compagnons. En effet, l'entrée en matière s'est faite par une ascension, pas trop abrupte, mais sufffisente pour voir perler quelques goûtes de sueurs sur les fronts. De là, nous avons rejoint le Col du Calvaire, sans oublier de faire un petit détour, le chef de marche s'étant laissé distraire par les discussions.

Depuis le Col du Calvaire, nous sommes montés par les pistes de ski pour rejoindre le sentier des crêtes plus loin. En chemin, j'ai profité d'une petite halte pour proposer un exercice de mise en pratique de l'utilisation de la boussole à Colette. Pas toujours évident de garder le nord aurait-elle pu dire… Depuis le Gazon du Faing, nous nous sommes délectés de la vue sur le Lac des Truites et la vallée Munster.

Après une pause nécessaire au Col de la Schlucht, nous nous sommes remis en route pour atteindre la destination du jour : le refuge CAF des Trois Fours et son superbe panorama sur le Honeck. Ayant quelques soucis douloureux avec ses chaussures, Christophe ne fût pas fâché d'arriver enfin. Le refuge était, malheureusement, très fréquenté ce soir là et même très animé…

Le deuxième jour

Réveil un peu délicat après une nuit un peu difficile, certains occupants n'ayant pas été d'une grande discrétion. Très motivé la veille pour réaliser des photos du levé de soleil, Christophe a été quelque peu découragé par la fraîcheur des températures matinales et aussi par le fort vent qui s'était levé durant la nuit.

Le petit déjeuné avalé, nous nous sommes lancés vers le sommet du Honeck, sans omettre un passage par les corniches pour profiter de la vue sur le Frankenthal. Une fois le sommet passé, direction les Spitzköpfen, puis le sentier des névés pour aller à la ferme auberge du Kastelbergwasen. En chemin, encore de superbes vues sur les sommets alentours et la vallée de Munster, agrémentées de fleurs de printemps (jonquilles, pensées, …) et de chamois lointains. Les pieds de Christophe n'ayant pas récupéré de la veille, j'ai décidé de raccourcir notre parcours. Au lieu de nous diriger vers le Lac du Fischbödle, j'ai opté pour rejoindre directement Mittlach. Le lac et la vallée de la Wormsa seront pour une autre fois.

Le vent rafraichissant des hauteurs a peu à peu disparu au fur et à mesure de la descente, pour laisser la place à un air chaud et lourd, digne d'un mois de juin. Faisant chemin vers Metzeral, nous avons fait une petite halte à l'entrée de la vallée de la Wormsa qui offre un imposant dernier point de vue sur le Honeck. Avant de quitter la vallée, Colette et moi profitons d'une ferme sur le chemin pour acheter de ce fameux fromage de Munster.

Et nous voilà déjà dans le trains du retour, des kilomètres dans les pieds, des paysages dans les yeux et des rêves plein la tête.

Photos : sur les crêtes (Christophe Guébert), le Lac des Truites (Christophe Guébert), jonquilles (Guillaume Brocker), les Spitkoepfen (Christophe Guébert), panneau vers Mitlach (Guillaume Brocker).

Classé dans : Randonnée

Mots clés : Vosges, refuge, train, bus, photographie

2 commentaires

Guillaume

Accompagnateur en Montagne. Émerveillé par les trésors de beauté de la Nature qu'il immortalise au travers de la photographie. Passionné, il aime partager et faire découvrir ce qui le touche avec les personnes qu'il accompagne au fil des randonnées.