Vers les cimes !

Balades photographiques d'un accompagnateur en montagne

Première GTJ hivernale

Rédigé par Guillaume, le .

Dans le cadre de l'inscription à l'examen probatoire de la formation d'accompagnateur en moyenne montagne, les candidats doivent fournir une liste de marches avec des critères précis. Ainsi, cinq de ces marches doivent être réalisées dans des conditions hivernales, ce qui peut se résumer à randonner à raquettes.

Afin de compléter mon stock de marches hivernales, et voir un peu du pays par la même occasion, je me suis lancé dans une partie de la Grande Traversée du Jura à raquettes.

Les Grandes Traversées du Jura sont en fait l'oeuvre d'une association qui organise les tracés, l'entretien et la promotion de différents parcours étudiés pour diverses activités (randonnée, raquettes, ski nordique, VTT, …). Elle propose différents documents, gratuits ou à la vente, bien pratiques pour planifier son parcours. Outre les classiques cartes IGN, on peut ainsi trouver des guides et topo-guides pour chacune des activités, sans oublier un formidable guide d'hébergements partenaires disséminés tout au long des GTJ (gîtes d'étape, chambres d'hôtes, hôtels).

Question transport, les GTJ passent à proximités de différentes gares aussi en France qu'en Suisse. Adepte du train et habitant en Alsace, j'ai opté pour un passage par la Suisse et leurs légendaires chemins de fer qui sont une fierté nationale. Bale est une gare très bien desservie depuis la vallée du Rhin et offre de bonnes connexions vers les villes situés le long du massif jurassien, passant le long des lacs de Bienne, Neuchâtel et le Léman (autre argument touristique pour passer en Suisse).

C'est ainsi que je suis parti des Rousses jusqu'à Métabief. Voici un petit aperçu de la vadrouille. Je me suis offert un panorama sur la chaîne des Alpes depuis le Mont Sâla. J'ai traversé le Risoux, débouchant à la Roche Champion et cheminant ensuite au Lac des Mortes. Un passage au site de saut à ski de la Chaux-Neuve, avant de découvrir les sources du Doubs. Et pour finir une ascension au Mont d'Or.

La neige ne fût hélas pas toujours au rendez-vous, cette saison hivernale étant plutôt capricieuse de ce point de vue. La météo offrit de belles journées, mais également son lot de grisaille, spécialement le jour où je me trouvait sur la crête du Mont d'Or. Qu'à cela ne tienne, voilà qui me fournit une bonne raison pour revenir. Je n'aurai que peu utilisé mes raquettes, mais je suis rentré avec le plein de beaux souvenirs et aussi de nouvelles idées de destinations pour de prochaines escapades.


Classé dans : Randonnée

Mots clés : raquettes, Jura, photographie, hiver

Aucun commentaire

Guillaume

Accompagnateur en Montagne. Émerveillé par les trésors de beauté de la Nature qu'il immortalise au travers de la photographie. Passionné, il aime partager et faire découvrir ce qui le touche avec les personnes qu'il accompagne au fil des randonnées.