Vers les cimes !

Balades photographiques d'un accompagnateur en montagne

Tour de la vallée de la Lièprevette

Rédigé par Guillaume, le .

Les sorties se suivent, et ne se ressemblent pas. Voici ma première participation à une sortie organisée par le Club Vosgien (je ne suis membre que depuis le début de l'année). Notre guide nous a emmené faire un tour de la magnifique vallée de la Lièprevette par les hauteurs, soit 25km et plus de 1000m de dénivelés positifs.

Départ en voiture depuis Saverne, direction Sélestat puis Echery. Les caractéristiques de cette marche ayant opéré une sélection, nous sommes en petit comité (sept personnes dont le guide). Remontant la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, les reliefs s'accentuent rapidement. Les pentes, plutôt raides, sont couvertes de forêts. Les villes et villages s'étirent dans les creux étroits. Ici la nature semble un peu plus sauvage.

Arrivés à Echery, nous entamons notre parcours par une belle montée vers le Violu. Après avoir fait perlé quelques gouttes de sueur, nous débouchons des bois pour arriver sur des pâturages colorées par les fleurs de printemps. A la bonne heure, le relief est indéniablement un rempart efficace contre les pratiques agricoles intensives. Nous ne manquons pas de contempler le panorama sur le versant opposé, que nous aurons à parcourir l'après-midi.

Nous poursuivons par un chemin où se succèdent les vestiges des ouvrages fortifiés des positions allemandes de la guerre 14-18, Un terminus de téléphérique reliant la vallée, le messe des officiers… Le béton de ces blockhaus traverse si bien les outrages du temps que ces constructions mentiraient presque sur leur âge, certaines comportent encore les planches de coffrage à l'intérieur. La rouille des superstructures métalliques rappelle que tout ceci date pourtant d'un autre siècle.

Chemin faisant, nous passons au pied de la Roche des Fées. Notre guide, un brin malicieux, nous promet que toute la lumière sera faite sur ce nom un peu plus tard dans la journée. Puis nous rejoignons le Col du Pré de Raves, pour descendre ensuite au Col des Bagenelles. Le soleil, radieux jusque là, cède soudain la place le temps d'une averse de grêle. Le nuage passé, la lumière revenue met d'autant plus en valeur les paysages verdoyants qui réjouissent le regard. D'un côté, la vallée de la Lièprevette où la route sinueuse semble peiner à gravir le relief, et d'un autre, la haute vallée du Bonhomme comme un écrin au milieu des sommets.

Nous entamons l'ascension, vers le creux entre les deux Bézouards. Etant maintenant sur l'autre versant de la vallée, nous profitons d'un lieu dégagé pour regarder cette Roche des Fées avec du recul. Elle se laisse un peu chercher, mais elle offre un surprenant spectacle au regard qui aura su la trouver. Elle porte de toute évidence bien son nom, mais je préfère ne rien révéler du mystère. Ainsi, vous aurez le plaisir de faire cette découverte lors d'une balade.

Nous faisons notre pause casse-croûte au refuge entre les deux Brézouards et une nouvelle averse de grêle en profite pour passer. La météo est taquine aujourd'hui. Puis nous gagnons le sommet du Petit Brézouard duquel nous pouvons voir, entre autre, le Grand Ballon, la Tête des Faux, le Climont, le Champ du Feu… Passant par la Pierre des Trois Bans et le Tertre de la Fille Morte, nous voici déjà sur le trajet qui nous reconduit au fond de la vallée.

Pour autant, la balade garde encore des surprises, à commencer par la charmante église de Saint-Pierre-sur-l'Hâte. Construite au 15ème et 16ème siècles dans un style sobre et élégant, on ne peut s'y éclairer qu'aux chandelles. Un festival de musique dit des chandelles y a lieu. Curieux de visiter l'intérieur du lieu, nous trouvons malheureusement porte close. Nous poursuivons jusqu'à Echery en passant à la tour de l'horloge (tour des mineurs). Construite au 16ème siècle, elle était le siège de la justice des mines (les mineurs étant soumis à une juridiction spécifique) et abritait le trubinal ainsi que deux cellules.

Fourbu mais heureux. Ce fut en effet une bien belle sortie à la découverte de nouveaux lieux qui invitent à de nouvelles randonnées.

Classé dans : Randonnée

Mots clés : Alsace, Vosges

2 commentaires

Guillaume

Accompagnateur en Montagne. Émerveillé par les trésors de beauté de la Nature qu'il immortalise au travers de la photographie. Passionné, il aime partager et faire découvrir ce qui le touche avec les personnes qu'il accompagne au fil des randonnées.