Vers les cimes !

Balades photographiques d'un accompagnateur en montagne

Archives 2012

Le Honeck givré

J'aime beaucoup les sorties hivernales par la diversité des conditions qu'on peut y rencontrer. Et même pris par les nuages, je gagne avec tout autant de plaisir les sommets. A les observer depuis les vallées, ces nuages sont des masses nébuleuses qui déroulent de façon bonhomme leurs volutes cotonneuses. Mais à l'intérieur de ces masses vaporeuses, il y souffle fort, si bien que la neige fouette le visage. Et parmi ce tumulte, j'ai l'impression de me faire nettoyer l'esprit en profondeur.

J'aurais bien aimé mettre une pièce pour profiter de la vue, mais la fente était gelée… Dommage !

Lichen

Au plus profond du sous-bois se dresse une végétation miniature qui, comme ces lichens, revêt des formes souvent étonnantes.

La vallée de Maseveaux

Malgré une lumière un peu filtrée par l'humidité automnale, le Ballon d'Alsace offrait une vue magnifique sur la vallée de Masevaux. On pouvait notamment y voir : le Lac d'Alfeld, le Lac de Sewen et le village du même nom.

Entre nuages et brouillard au Ventron

Voici la vallée de la Thur prise depuis la chaume du Ventron. Le relief caressait le ventre des nuages, le brouillard peinait à quitter le fond de la vallée et le vent balayant les hauteurs happait les fumeroles de vapeurs montant des bois trempés. Peu importe les circonstances, la Nature est toujours spectaculaire.

Le Hohneck saupoudré

Les premières neiges de la saison hivernale sont venues saupoudrer les sommets vosgiens et la montagne prend alors un nouveau visage. Cette vue prise du Petit Hohneck montre le grand frère Hohneck encadré par les Spitzkoepfen et le Kastelberg à gauche, le cirque du Frankenthal et la Martinswand à droite.

Ca me donne envie de kouglof tout ça…

Abeille ouvrière

Que le temps est vite passé ! Voici un mois que je n'avais pas alimenté le blog et pourtant ce ne sont pas les sorties à relater qui manquent. J'étais pris par ma préparation en vue de l'examen probatoire d'accompagnateur qui a eu lieu les jours derniers. Et c'est avec joie que je peux annoncer que j'ai été reçu ! Une nouvelle porte vient donc de s'ouvrir, et tel une abeille ouvrière, je vais me mettre à la tâche et suivre le cursus de formation que j'espérais tant.